Réinventons un habitat

plus économe, plus confortable et plus sain



Qui sommes-nous ?

ENERCO CONSEILS (SIREN : 498 331 305) a été créée en 2007 en réponse à une demande des particuliers et des  professionnels (Bureaux d'Études, architectes, etc.) pour concevoir des bâtiments moins voraces en énergie, ou pour rénover -  selon un concept "basse énergie" également - des bâtiments existants.

ENERCO CONSEILS fonctionne en se reposant sur un réseau d'experts dans tous les domaines de l'environnement et de la construction : management environnemental, géosciences, génie énergétique, récupération d'eaux pluviales, architectes, BE, artisans (spécialistes des isolants écologiques, de la chaux, de la construction terre-paille), etc. Nous sommes donc rapidement efficaces pour répondre à des demandes complexes qui entrent dans plusieurs champs d'activités gravitant autour de l'environnement.

photo
Pourquoi avoir créé ENERCO CONSEILS ?

Olivier Martinez : De mon passé de jeune chercheur, j'ai gardé le goût de l'innovation et de la précision. Dans mon premier laboratoire d'accueil, je travaillais déjà sur la problématique de l'énergie et de pollution. Et puis j'ai fait mes premières armes dans la maîtrise de l'énergie auprès d'un consultant en économies d'énergies et gestion énergétique. En France, on parle beaucoup d'énergies renouvelables mais peu de professionnels sont présents dans les domaines de la sobriété et de l'efficacité énergétique alors qu'on constate un certain décollage des énergies renouvelables. Il m'a semblé essentiel de proposer cette compétence, c'est pourquoi j'ai fondé ma propre société, indépendante de tout fournisseur.

Qu'est-ce qui vous différencie de la concurrence, quels sont vos atouts ?

OM :
Nous sommes des spécialistes des économies d'énergies et de la gestion énergétique. Avant de faire de nouveaux choix sur vos sources énergétiques, il est essentiel d'optimiser leur utilisation. C'est ce que nous proposons : réaliser des diagnostics de l'existant, avec des degrés de précisions divers (depuis le DPE jusqu'à l'audit complet) puis proposer des solutions avec le meilleur compromis efficacité/ coût, et ce en améliorant le confort du bâtiment (confort thermique, hygrométrie, renouvellement de l'air, etc.). Nous privilégions un accompagnement personnalisé de nos clients. Il s'agit de s'adapter à ses besoins, de diminuer le montant de ses factures, sa consommation d'énergie et finalement son impact environnemental.

Vous développez également un logiciel de simulation et dimensionnement de puits canadien. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce système ?

OM :
Le puits canadien est un système de ventilation qui permet de préparer thermiquement l'air : en été, il refroidit l'air chaud alors qu'en hiver il le préchauffe. C'est une solution économique qui permet de faire des économies d'énergies importantes (environ 15% de la facture de chauffage) et qui permet de s'abstenir d'une installation de climatisation. Bien que développant une puissance assez faible, c'est un système très performant qui correspond bien à la philosophie d'ENERCO CONSEILS : concevoir en amont, répondre de façon optimale à nos besoins sans en créer de nouveaux inutiles.



réalisé le 10 janvier 2007
 

[h] : Pouvez-vous présenter votre métier et votre rôle dans l’élaboration d’un projet en tant qu’énergéticien?


Olivier Martinez : Mon rôle dans l’assistance à la conception que je propose est celui d’un conseiller scientifique {...] qui a toujours en tête que la performance énergétique est essentielle et indispensable (mais pas suffisante).


[...]


J’aide les concepteurs et maîtres d’ouvrage à se détacher de la problématique technologique en me focalisant sur les objectifs et en proposant des solutions tactiques plutôt que des technologies qui viendraient réparer ce qui aurait été mal conçu.


Parce que dans la basse et très-basse-énergie, contrairement à la construction conventionnelle, la performance recherchée est si élevée qu’il n’existe pas de technologies réparatrices suffisamment pointues pour pallier à une conception qui n’aurait pas été le fruit d’une telle concertation.

[h] : Quels sont les meilleurs moyens de faire des économies d’énergies lors d’une construction?


O.M. : [...]La super-isolation est toujours la première pierre de la sobriété énergétique.


La seconde pierre, c’est le soleil. La seule toiture d’une maison reçoit chaque année bien plus d’énergie que ce que vous consommez en chauffage : un toît lillois reçoit l’équivalent de 5 fois la consommation de chauffage de la maison “conventionnelle” qu’il couvre et même plus de 40 fois s’il s’agit d’une maison passive.


Enfin, je m’arrêterai avec la troisième pierre : un peu de matière grise clin d'oeil.

[h] : Parmi vos domaines de compétence : l’éco-conception et le bioclimatisme. Comment définiriez vous ces notions?


O.M. : [...] Le bioclimatisme [c'est] concevoir un bâtiment en profitant au maximum de son “écosystème” intérieur et extérieur. Par exemple, si je suis sur une parcelle ensoleillée, je vais profiter de ces calories gratuites. Si la zone est ventée, je vais m’en servir pour renouveler l’air du bâtiment. Pour l’intérieur, je vais prendre en compte la façon d’habiter des occupants mais aussi m’appuyer sur les matériaux pour faire jouer les engrenages du confort.


Finalement, peu importe les termes, je crois juste que l’important est de mettre en place une démarche pragmatique et honnête pour réduire l’empreinte environnementale de nos habitats. 

Faisons de notre mieux pour construire plus économe (pour nous comme pour les biens et services offerts par la nature), plus confortable, plus sain en ayant bien conscience que nous ne trouverons pas le Graal mais juste des compromis acceptables pour tous au prix de quelques efforts.

[...]





[h] : Quels conseils donneriez vous à un particulier qui se lance dans un projet de construction?


O.M. : Prendre le temps de la réflexion [et] parier dès le début sur la sobriété et l’efficacité énergétique, voire les énergies renouvelables.


Réfléchir aussi à l’implantation de leur bâtiment, parce que la problématique du mitage des terres, celles qui nous nourrissent, ne fait toujours pas florès mais risque fort de causer de gros soucis, peut-être même des banqueroutes là où on ne les soupçonne pas.

[h] : On parle souvent de surcoût  pour des constructions basse consommation, qu’en pensez-vous?


O.M. : Et pourquoi ne pas parler de sous-coût de la construction conventionnelle (et polluante) ?! Oui construire une cabane de jardin de 100 m² coûte moins cher qu’une maison passive de même surface, mais peut-on comparer les deux ?


On ne peut continuer de juger un projet sur le seul coût de l’investissement initial parce qu[']un bâtiment a une durée de vie d’au moins trente années, trente ans de consommation de toute sorte !


Si on juge à l’aune de ces coûts cumulés, que l’on nomme coût global, le bâtiment très-basse-énergie est rentable, il coûte même moins cher que le bâtiment conventionnel. D’ailleurs, c’est sur cette idée de rentabilité qu’est construit le concept “très-basse-énergie” et qu’il a été préféré aux bâtiments ”positifs” ou “basse-énergie”.


Alors, oui, des comparaisons hâtives évoquent quelque chose comme + 15% de surcoût mais on prend le problème à l’envers parce qu’on ne va pas construire une maison passive en clonant une maison conventionnelle et en y accolant plus d’isolant et plus de technicité.

Entretien publié le 22 septembre 2009
[article original]

Notre objectif est de vous proposer plus que du conseil !

ENERCO CONSEILS  vous accompagne dans vos projets de consommer de l'énergie de façon plus efficace, comme un partenaire à l'écoute, efficace et dynamique.

Nos compétences scientifiques vous assurent que nous pouvons nous adapter à tous vos projets, en toute indépendance, en tenant compte au plus près de vos besoins et de vos attentes.


Vous avez besoin d'un partenaire de confiance pour prendre en charge l'aspect thermique de votre projet ? Collectivités, particuliers, ..., n'hésitez pas, prenez contact avec nous !


plus économe, plus confortable
Page mise à jour le 4 December 2015 à 11:45


o

Principales actualités



21 octobre 2015
Journées de formation
Après l'ADEME en juillet, le PÔLE CREAHd nous a fait l'honneur de faire visiter le chantier de l'ESAT et le Pôle Scolaire.


Juillet 2015
Journée technique réhabilitation du bâti ancien


2 ans de monitoring au Hameau-Bellevue
Après 2 ans de suivi des performances en phase exploitation, le Pôle Scolaire dévoile son comportement, on vous dit tout !

⧏ Précédent

Quelques partenaires reconnus :

Michaël Gies est un des pionniers des bâtiments collectifs passifs. Nous avons eu l'honneur de le rencontrer en 2007 et de visiter quelques unes de ses réalisations comme le célèbre Wohnen und Arbeiten. Depuis, nous avons travaillé ensemble sur un des premiers bâtiments publics à emprunter le chemin du passif en France : la crèche Ginestous à Bordeaux.


Claverie Architectures est une agence qui fait toujours preuve de grandes qualités pour fédérer la maîtrise d'ouvrage et la maîtrise d'œœuvre autour de projets ambitieux et "intelligement écologiques". Nous avons obtenu, pour la 3ème fois une distinction de l'ADEME et de la Région pour des bâtiments pionniers ayant fait la démonstration de leur efficience à l'exploitation.


Coordonnateur des règles de contruction paille, Luc Floissac est un conseiller environnemental à l'œœil averti et à la précieuse expérience. Notre passion commune pour la Recherche nous amènera, il n'y a pas de doute, à croiser nos chemins à nouveau !


Blog
SIREN : 498 331 305